Retour sur: la finale Jeunes Pousses & Films internationaux

IMG_6743 - Copie
A l’occasion de la 12ème édition du festival Génération Court, le 2 novembre dernier a eu lieu la finale Jeunes Pousses – films internationaux au cinéma Le Studio d’Aubervilliers. Tout au long de l’après-midi, le public et les membres du jury ont découvert huit courts-métrages : quatre dans la catégorie Jeunes Pousses et quatre dans la catégorie internationale.

 

Dans la catégorie internationale, 4 films ont été projetés:

About time de Marie Nardon, réalisé en Angleterre

Ce qui demeure de Barney Frydman, réalisé en Belgique

La femme mirage de Khalil Ben Romdhane réalisé en Tunisie

Un séjour déconnecté,  film du séjour “Vacances Engagées” de l’OMJA au Togo.

 

Dans la série Jeunes Pousses les courts-métrages projetés étaient :

Hasard  de Florian Brotte et Gaspard Christin

Maelys et Kaïss réalisé par l’association les Engraineurs de Pantin

Muet à mes soupirs d’Eva Lantzenberg

Pas de Harcèlement à Rosa 2 réalisé par le Collège Rosa Luxembourg avec l’OMJA.

 

Suite à la découverte des différents courts-métrages, le jury composé de Peggy Vallet, directrice Cinéma Le Studio Aubervilliers, Yassine Qnia réalisateur de courts-métrages (Fais croquer en 2012, Molii en 2014, F430 en 2015), Lili Pires du service culturel de la mairie d’Aubervilliers et Naï Asmar journaliste à Aubermensuel, s’est retiré pour départager les jeunes talents. Au même moment, le public a été invité à voter pour leur court-métrage préféré dans chaque catégorie.

Après délibération, les jeunes lauréats ont été appelés sur scène afin de recevoir leur prix et  dire quelques mots. Certains d’entres-eux  n’avaient pu se déplacer, les discours des présents ont été timides mais les sourires des gagnants en disaient long.

 

Le palmarès final:

Catégorie Jeunes Pousses

Prix du jury: Maelys et Kaïss de l’association Les Engraineurs

Mention spéciale du juryHasard  de Florian Brotte et Gaspard Christin

Prix du publicMaelys et Kaïss de l’association Les Engraineurs

 

Catégorie internationale

Prix Stéphane HesselLa femme mirage de Khalil Ben Romdhane (Tunisie)

Mention spéciale du juryCe qui demeure de Barney Frydman, réalisé en Belgique

Prix du publicLa femme mirage de Khalil Ben Romdhane (Tunisie)

 

Retrouvez toutes les photos du festival sur facebook.