Projet GC 2018 : La post production

20180303_171255

Cette année, Alexandre Westphal, monteur, nous a accueillis dans un studio de post-production dans le quartier de Bastille, à Paris. Il a commencé par une introduction sur le travail du montage : quelle est sa place dans le processus de création ? Monter d’une façon ou d’une autre peut changer la compréhension du film alors comment aborder ce moment un peu particulier ?

Quelles questions cela pose au réalisateur et quelle est la relation monteur/réalisateur ?

Il a taché de répondre à toutes ces questions pour définir, un peu plus, les métiers du cinéma.

Ensuite il a proposé un cas pratique à partir d’un court-métrage dont Alexandre a assuré le montage : il a donc évoqué les problèmes qu’il a pu rencontrer lors du montage en comparaison avec le scénario et la version diffusée.

L’intervention s’est terminée par une discussion ouverte durant laquelle les jeunes ont pu parler de leur projet et poser leurs différentes questions par rapport au rôle de la post-production. Ce stage a permis aux jeunes d’anticiper au tournage sur certaines difficultés comme prendre soin du découpage, faire varier parfois les intentions de jeu des acteurs pour s’offrir plus de possibilité au montage… de quoi ne pas se laisser déborder par la charge de travail qui les attends en anticipant au mieux.

Retrouvez toutes les photos du Projet Génération Court 2018 sur le Facebook de Génération Court.