PROJET GC 2020 : RETOUR SUR LE PARCOURS DE LIU

P1011045
Liù est une réalisatrice de la 15ème édition du projet Génération Court, retour sur son aventure Génération Court.

 

Pourquoi as tu voulu participer au projet Génération Court ?

J’ai voulu participer au projet Génération Court parce-que cela m’offrait l’opportunité d’avoir une production pour mon scénario et d’en apprendre d’avantage sur la réalisation tout en faisant de nouvelles rencontres.

Qu’as tu appris à travers cette expérience ?

J’ai pu voir qu’il fallait un certain encadrement pour une bonne réalisation, c’est à dire respecter des deadlines, et avoir une bonne organisation.

Il y a peu de temps tu as fini ton tournage comment s’est-il passé ?

Globalement ça s’est très bien déroulé, c’est la première fois que je travaille avec une grosse équipe et un budget limité. Malgré tout je suis assez satisfaite du travail qui a été fait, je n’en suis pas à mon premier court métrage, j’ai donc pu éviter de faire certaines erreurs. L’équipe était formidable et j’ai vraiment hâte de découvrir le rendu final.

De quoi parle ton court métrage ?

Mon film traite d’une pathologie psychologique, plus précisément d’une phobie. C’est l’histoire d’une fille qui part à un entretien professionnel: sur place elle s’apprête à prendre l’ascenseur lorsqu’elle aperçoit l’agent de maintenance, elle se rend donc au 15e étage en prenant les escaliers. Sa montée ne se passe pas aussi bien qu’on pourrait le penser.

Quel message veux tu véhiculer à travers ton court métrage ?

J’ai voulu faire comprendre aux gens que les phobies ne sont pas uniquement ce qu’ils voient. Dans le cas présent je veut vraiment souligner que la claustrophobie est une peur réelle, et qu’il y a vraiment des personnes qui en souffrent.

As tu rencontré des moments de difficultés ?

Oui j’ai rencontré quelques moments difficiles, par exemple lors du découpage technique: j’avais prévu trop de plans par rapport à ce que l’on peut faire en trois jours. Aussi, tourner dans des petits escaliers, mais ça reste un challenge et ça ne m’a pas dérangée plus que ça.

Quelle partie de ton expérience as-tu préférée ?

J’ai beaucoup aimé le découpage technique, je trouve que c’était le stage le plus intéressant, Vincent, l’intervenant, était très investi et ça donnait vraiment envie d’en savoir d’avantage.

As tu des idées de projets futurs ?

Oui ça fait maintenant deux ans que je suis sur l’écriture d’un long métrage qui aborde un sujet psychologique aussi. J’ai encore plein d’autres idées de projets que je souhaite réaliser.

Envisages-tu de participer à d’autres festivals ?

Oui bien sûr, il y a plein de festivals, je sais pas encore lesquels mais oui je compte envoyer mes courts métrages dans plusieurs festivals.

Que pourrais tu dire à un jeune qui hésite à participer à Génération Court ?

Il n’y a pas à hésiter, il faut vraiment foncer: tu bénéficies d’un suivie et d’un encadrement de professionnel dans la réalisation de de ton court métrage, on nous demande uniquement de la motivation.