Festival Génération Court 2018: retour sur la finale nationale Jeunes Pousses et Films Internationaux

montage gagnants
A l’occasion de la 13ème édition du festival Génération Court, le 23 octobre novembre dernier a eu lieu la finale Jeunes Pousses – films internationaux au cinéma Le Studio d’Aubervilliers. Tout au long de l’après-midi, le public et les membres du jury ont découvert huit courts-métrages : quatre dans la catégorie Jeunes Pousses et quatre dans la catégorie internationale.

 

Dans la catégorie internationale, 4 films ont été projetés:

Plus tard je serai – réalisé par l’OMJA dans le cadre du séjour à Madagascar

(Dé)voilée – réalisé par Malik Bourkache en Tunisie

Someone else – réalisé par Alexandre Degardin aux Etats-Unis

Qatarat (drops) – réalisé par Oussama Oussous au Maroc

 

Dans la série Jeunes Pousses les courts-métrages projetés étaient :

Rencontre(s) – réalisé par les jeunes de l’atelier cinéma du lycée des métiers Henri Senez

La loi du Talion – réalisé par les jeunes de la Maison de la Jeunesse Jacques Brel de l’OMJA

La leçon familiale – réalisé par les jeunes de l’atelier des Engraineurs

Les vipères – réalisé par l’association La Mare avec les jeunes de la MJL Angoulême

 

Suite à la découverte des différents courts-métrages, le jury composé de Mattéo Dugast (réalisateur), Alex Boston (réalisateur et scénariste), Lili Pires (accueil des tournages à d’Aubervilliers) et Carlos Semedo (Direction de la Vie Associative et des Relations Internationales), s’est retiré pour départager les jeunes talents. Au même moment, le public a été invité à voter pour leur court-métrage préféré dans chaque catégorie.

Après délibération, les jeunes lauréats ont été appelés sur scène afin de recevoir leur prix et dire quelques mots.

 

Le palmarès final:

Catégorie Jeunes Pousses

Prix du jury: Les vipères de l’association La Mare avec les jeunes de la MJL Angoulême

Mention spéciale du jury: Rencontre(s) de l’atelier cinéma du lycée des métiers Henri Senez

Prix du public: La loi du Talion de la MJ Jacques Brel

 

Catégorie internationale

Prix du jury: Someone else d’Alexandre Degardin (Etats-Unis)

Mention spéciale du jury: (Dé)voilée de Malik Bourkache

Prix du public: (Dé)voilée de Malik Bourkache