PROJET GC 2020 : RETOUR SUR L’EXPÉRIENCE DE SAMY

IMG_8272
Samy est un jeune réalisateur de la 15ème édition du projet Génération Court. Durant son aventure il a pu bénéficier d’un accompagnement et de stages sur la réalisation d’un court métrage. 

Peux tu te présenter ? 

Je m’appelle Chefri Samy,  j’ai 23 ans et j’ai réalisé le court métrage, Touche Pas à Ma Soeur.

 

Pourquoi as tu voulu participer au projet Génération Court ?

J’en avais déjà entendu parler par des amis qui ont participé et j’en ai eu de bon retours. Et le fait d’écrire à coté a conforté mon envie de rejoindre le projet Génération Court.

 

Est-ce ta première réalisation ?

J’ai déjà travaillé sur des courts métrages avec des amis mais ce n’était pas le même cadre. Là on sent que c’est sérieux et professionnel.

 

Qu’as-tu appris à travers ton expérience Génération Court ? 

La réalisation d’un court métrage ça se fait en équipe, il n’y a pas que les rôles des acteurs et du réalisateur qui comptent, chaque corps de métier à son importance dans la réalisation pour avoir un bon résultat final.

 

Tu as finis ton tournage il y a peu de temps, comment s’est-il passé ?

Le tournage s’est super bien passé, j’ai eu la chance d’être à la réalisation mais aussi de jouer dedans. C’est vrai que ça demande beaucoup de travail, mais tant que je suis satisfait du résultat final c’est ce qui m’importe.

 

Peux-tu nous parler de ton scénario ?

C’est un frère très protecteur avec sa sœur, qui s’oppose à la relation amoureuse que sa sœur Dounia entretient avec son ancien meilleur ami Zakaria, qui est mêlé dans des histoires de stupéfiants. Au fil du temps Zakaria se remet en question et se bat pour se faire accepter par la famille de Dounia.

 

Quel message veux-tu véhiculer à travers ce film ?

Le message que je souhaite faire passer c’est que l’amour triomphe toujours peu importe d’où l’on vient.

 

As-tu rencontré des difficultés ? 

J’ai eu plusieurs imprévus pendant le tournage, quelques soucis de logistiques mais ça s’est tout de même bien passé.

 

Quelle partie de la création as-tu préféré ? 

J’ai préféré le tournage, le fait d’être en contact avec les gens, faire de nouvelles rencontres, c’est tout cela qui m’a plu.

 

As-tu des projets pour l’avenir ? Peux tu nous en parler ?

J’ai un court métrage en cours d’écriture, il sera sur l’amour, à ce stade le scénario est encore assez vague.

 

Quel conseil peux tu donner à un jeune qui hésiterait à participer au projet Génération Court ?

Qu’il faut foncer, tenter sa chance et ne jamais lâcher qu’on soit sélectionné ou non il faut persévérer.

 

 

Découvrez l’album photos de l’aventure Génération Court en cliquant ici .